Carnet de Flâneries Sophrologie

Se mettre tout doucement en présence à son corps

Ralentir ses pensées au fil d’une belle flânerie

Contempler longuement un élément du décor

Ouvrir son regard d’âme et d’esprit

Prendre alors sa plume rose pur

Et tracer à l’en-vers, une phrase, un mot

Dans une poétique intégration nature.

 

Texte et photo ©  Sylvie Bayol

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires